10 conseils pour réduire les risques d’agression

20.09.2019

1. Évaluez les risques

Un agresseur potentiel fait des repérages avant de passer à l’acte. Analysez les points faibles de vos habitudes (horaires, livraisons, comptage de recette, fermeture par une personne seule, etc.) et prenez les mesures nécessaires pour votre sécurité.

2. Entraînement et prévention

Formez votre personnel pour réagir correctement en cas d’agression. Gardez peu d’argent sur place. Faites les transferts de jour, à des heures différentes. Faites preuve d’une vigilance particulière lors de l’ouverture et la fermeture des locaux.

3. Installez un bon système de sécurité

Choisissez un bon système d’alarme. Raccordez-le à la centrale d’alarme Certas qui traitera votre appel à l’aide 24 heures sur 24 et organisera immédiatement la mise sur pied des forces d’intervention. Certas surveille également les critères de type effraction.

4. Code sous menace

Votre alarme dispose d’un code d’ouverture sous menace. La transmission est silencieuse et vous permet d’entrer avec votre agresseur. Certas préviendra immédiatement les forces de l’ordre de cette ouverture sous contrainte.

5. Alarme agression

Vous pouvez déclencher l’alarme manuellement : le signal est envoyé directement à Certas et / ou à la police. Vous pouvez aussi utiliser un petit émetteur mobile qui permet de déclencher discrètement l’alarme et la transmet à Certas avec les indications de localisation.

6. Soyez proactifs — faites de la dissuasion préventive

Modifiez constamment vos habitudes : changez votre trajet habituel, variez votre heure de départ, utilisez un sac neutre pour votre transfert de fonds, comme si vous alliez faire des courses et changez souvent l’endroit ou vous garez votre voiture. 

7. Surveillez constamment ce qui est inhabituel

Si vous voyez des personnes ou des véhicules inconnus près de votre entreprise, notez les détails.  Si vous remarquez deux jours de suite un véhicule ou une personne suspecte, informez votre police. On n’est jamais trop prudent.

8. En cas de braquage, gardez votre calme

Lors d’une attaque à main armée, le malfaiteur se trouve dans un état de stress avancé. Il convient de rester calme afin que la situation ne s’aggrave pas. Ne jouez pas au héros, votre vie est plus précieuse que tous les biens matériels.

9. Pensez au signalement de votre agresseur

Pendant l’attaque à main armée, observez attentivement votre malfaiteur : taille, vêtements, signes particuliers, dialecte, accent étranger. Si possible, essayez de noter la direction de la fuite, le type de véhicule, la marque, le numéro de plaques.

10. Après l’agression

Alertez les forces de police en composant le 117. Occupez-vous des blessés éventuels, et si nécessaire, faites intervenir les urgences en composant l’appel d’urgence 144. Fermez l’accès à votre entreprise et préservez les traces et indices laissés par le malfrat.