Protection contre l'incendie

Il existe de nombreuses solutions pour vous protéger des incendies. Soyez préparés avant qu’un cas réel ne se produise.

Installer des détecteurs de fumée : la plupart des victimes d'incendie ne meurent pas de leurs brûlures mais de l'inhalation de fumée. Le danger est particulièrement marqué pendant la nuit, lorsque tout le monde dort. Les détecteurs de fumée donnent l'alarme de manière fiable en cas de dégagement de fumée : ils déclenchent l'alarme sonore, réveillent les habitants et leur permettent de prendre la fuite.

Installer des extincteurs : un extincteur permet de combattre un feu lors du début d'un incendie. Vous devez avoir l'appareil sous la main (en cas de feu, vous n’aurez pas le temps d’aller le chercher à la cave). Laissez-vous conseiller par un spécialiste en protection incendie.

Faites faire le service de vos extincteurs : ceux-ci doivent être soumis à un contrôle tous les 2 ans.

Achetez une couverture anti-feu : une couverture anti-feu est fabriquée avec une texture résistante à la chaleur qui ne laisse pas passer l’air. Vous pouvez étouffer un feu grâce à elle. L'objet en feu sera couvert ou entouré par la couverture, de manière à bloquer l'arrivée d’oxygène, ce qui va éteindre les flammes. Prenez soin de ne pas enlever la couverture trop tôt, le feu pouvant reprendre rapidement si la zone du foyer est encore très chaude.

Installez des détecteurs incendie

Un système d'alarme peut facilement être équipé pour prévenir des incendies. Le départ d’un feu peut ainsi être détecté suffisamment tôt, de manière à prévenir les habitants et éviter une intoxication par la fumée. Différents modèles de détecteurs sont disponibles sur le marché.

Détecteurs de fumée : ce type de détecteur est l'un des plus répandus sur le marché. Un détecteur de fumée est équipé d’une chambre optique, qui est éclairée avec une petite lampe LED. Tant que l'air est clair, il n'y a quasi pas de réflexion optique. Si de la fumée pénètre dans la chambre, la lumière va être réfractée et l’alarme anti-incendie se déclenche.

Détecteurs de chaleur : ce type de détecteurs sera plutôt installé dans des ateliers, des cuisines et des pièces où l'on à faire avec des dégagements significatifs de vapeur ou de poussière, ce que les détecteurs de fumée ne supportent pas vraiment bien. Un détecteur de chaleur réagit soit lorsque la température ambiante dépasse une valeur donnée (environ 50 à 60°C), soit lorsqu'il détecte une montée rapide en température d’une zone définie.

Détecteurs de gaz : la plupart des victimes d’incendie meurent d'une intoxication au gaz. Lorsque le monoxyde de carbone (CO) est respiré, la victime devient inconsciente après quelques bouffées seulement. L'empoisonnement dû au CO peut être mortel après quelques minutes. Un détecteur de gaz déclenche l’alarme dès que la concentration en CO, CO2 ou d’autres gaz de combustion atteint un seuil limite et que le risque d’un empoisonnement devient réel. Pour protéger les personnes, ce type de détecteur doit déjà déclencher à partir d’un niveau de concentration très bas, afin de laisser le temps aux habitants de réagir.